Accueil   Dates à retenir    Mairie    Municipalité    Conseil municipal    Histoire   Enfance   Santé   Social   Infos pratiques
Brèves   Urbanisme   Associations   Sports   Tourisme   Commerces-Services    Héberg.-Restaur.   Photos
   Environnement
COMMUNE DE BULGNEVILLE
"Une ville à la campagne"

 

CA C'EST PASSÉ


Visite du Préfet à la villa gallo romaine

Courant juillet, Christian Franqueville a fait visiter le site de la villa gallo romaine à Yves Séguy, Préfet des Vosges et à Gaël Rousseau, Sous-préfet.
Jean-Marc Lejuste, Conseiller municipal et président de l'association "Bulinei villa", passionné d'histoire locale et très attaché à la promotion du site archéologique bulgnévillois, leur a donné d'amples explications sur les origines de la villa et de ses dépendances et sur le devenir des vestiges, dont le deuxième bâtiment "protecteur" des bains est en voie d'achèvement.
Christian Franqueville a tenu à souligner : " Ce sont de gros engagements financiers de la part de la Commune" et d'ajouter : "C'est aussi un travail exemplaire de la part des bénévoles engagés qui ne comptent pas leurs heures (et par tout temps) qu'il convient de saluer. Mais chacun sait que c'est l'histoire de notre Région et de Bulgnéville que nous préservons"
Les deux représentants de l'Etat ont été admiratifs devant l'engagement tant de la Commune que de l'association à préserver cette richesse patrimoniale et de voir que les subventions de l'Etat sont bien employées. Ils ont promis tous deux de revenir pour une visite plus approfondie de ce site mais aussi des deux musées.



Va-t-il fonctionner ?


Jean-Claude Carteret, bénévole de l'Association "Bul'Animation-Toursime" s'active à l'écomusée pour tenter de remettre en route un moteur qui, à terme, devrait permettre de faire fonctionner une ancienne batteuse.
Cet ancien moteur a bien besoin d'être nettoyé et plusieurs pièces doivent être révisées. Un travail d'expert ! Mais Jean-Claude s'y connaît ! Nous lui faisons confiance.
De nouvelles courroies seront adaptées à cette machine agricole et lui redonneront ainsi tout son "charme".
Jean-Claude sera t-il le "MacGyver" de Bul'Animation-Tourisme ? remettra t-il en route la batteuse . A suivre !

France Services : au plus près de la population

Mardi 13 juillet, à La Poste de Bulgnéville, la structure "France Services" était officiellement mise en service par Yves Séguy, Préfet des Vosges, Gaël Rousseau, Sous-préfet de Neufchâteau et Christian Franqueville, Maire de Bulgnéville, Olivier Richard de la Direction régionale de La Poste, Laurence Monnier, attachée de presse, Leila Laporte, déléguée territoriale et Isabelle Ouanoughi directrice adjointe de la Poste de Bulgnéville, présentaient ce nouveau concept d'accompagnement à la population qui permet désormais d'accéder à un socle commun de services publics de 8 opérateurs (CAF, Pôle Emploi, CNAM, CNAV, MSA, Ministère de l'Intérieur, Justice et DGFiP) en complément de ses activités postales habituelles.


Un label
La labellisation France Services du bureau de Poste de Bulgnéville s'inscrit dans |'ambition du Groupe La Poste de participer au maintien des services publics sur tout le territoire, de développer ses liens de proximité avec ses clients et s'engage ainsi à favoriser l'inclusion numérique dans les territoires.
Des Agents formés et accueillants :
France Services est ouverte au moins 5 jours par semaine sur une amplitude minimale de 30 heures hebdomadaires à Bulgnéville avec la présence de deux personnes polyvalentes, Carole Baraban et Emilie Desbranches. Ces deux Agents accueillent les personnes désireuses de bénéficier de conseils ou d'un accompagnement dans leurs démarches qui peuvent s'avérer parfois compliquées lorsque l'on ne maîtrise pas assez bien ou peu les outils informatiques. Toutes deux ont suivi une formation complète leur permettant d'accueillir et d'orienter les clients sur l'ensemble des services proposés par les 8 opérateurs partenaires, et seront régulièrement formées pour intégrer les évolutions de services des opérateurs. D'où le but, disait Olivier Richard, "de réduire la fracture numérique notamment en milieu rural... C'est un service de proximité et un lien humain et le service est entièrement gratuit... La Poste est un relais des services publics. Elle est un acteur qui participe à la vie du monde rural."

Carole, quant à elle disait sa satisfaction : " Je suis contente de mon poste..... ce travail est enrichissant...". "Et être utile est très gratifiant" ajoutait le Préfet.

Des services à la population.
Christian Franqueville soulignait que France Services est une complémentarité qui vient à la suite de la MSAP (Maison des Services Au Public) qui avait été mise en place en 2017 et soutenue par la Municipalité. " La Poste se veut être un relais, que les gens n'hésitent pas à franchir la porte".

Par ce Service "renforcé" les citoyens accèdent aux services des partenaires via un espace numérique mis à disposition par La Poste (ordinateur, tablette, imprimante et scanner) : refaire une carte grise, faire une demande d'allocation personnelle au logement ou de demande de retraite, ou encore établir sa déclaration de revenus etc. Ils bénéficient d'un accompagnement et ont la possibilité de s'entretenir avec un expert dans un espace confidentiel, en présentiel ou en visioconférence, pour réaliser leurs démarches.
Au cœur du territoire
Ce réseau France Services fait écho aux volontés du Gouvernement, en particulier du Ministère de la Cohésion des Territoires et des relations avec les collectivités territoriales, de rapprocher le service public des usagers. Le Président de la République s'est ainsi engagé a couvrir chaque canton par au moins un service France Services d'ici 2022, soit près de 2 000 structures France Services sur l'ensemble du territoire national.
Le Préfet concluait cette cérémonie " Après quelques mois d'activités, je vois que votre bilan est positif" et, se tournant vers Christian Franqueville : "Vraiment, il se passe de belles choses à Bulgnéville !" Il faut dire qu'auparavant pour sa première visite dans notre Commune, il avait visité avec le Premier magistrat, plusieurs sites et réalisations communales qui montrent bien le dynamisme de notre Ville.

Horaires d'ouverture dans les locaux de La Poste au 40 rue François de Neufchâteau
Le lundi de 10 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 16 h
Les mardi, jeudi et vendredi de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 16 h
Les mercredi et samedi de 9 h à 12 h
Tél : 03 29 09 15 66
Ou bulgneville@france-service.gouv.fr

Bulgnéville sous mille feux !

Après hésitation, Christian Franqueville avait bien fait de maintenir les traditionnels feux d'artifices du 13 juillet. qui étaient tiré par
En effet, avec un ciel dégagé et une ambiance musicale sous le kiosque, tout était réuni pour que, dès 22 h 30, Mr et Mme Berger de la Société Prévot embrasent le ciel de notre Cité au dessus du lac des Récollets pour offrir aux très nombreux spectateurs une féérie de fusées détonantes et éblouissantes, d'étoiles étincelantes et multicolores se reflétant dans les eaux du lac jusqu'au bouquet final, "clou" de la soirée.

Les "Oh", les "Ah" du public, réuni sur les berges du lac, étaient perçus comme un remerciement pour les organisateurs. Vraiment une belle soirée avec un spectacle pyrotechnique haut en couleurs qui s'est terminé en musique, quelques pétards prolongeant ce moment festif en prélude à la fête nationale.

Le Premier magistrat : un bon guide !


Le 10 juillet, lors de la venue de dans notre Commune, du Sous-préfet Gaël Rousseau et du Député Jean-Jacques Gaultier, pour l'inauguration de l'exposition au Musée militaire, Christian Franqueville leur a fait visiter la place Guillemaut, le bâtiment "Maire" restauré et rénové avec ses 5 nouveaux logements tout neufs, l'ancien hospice et son parc, le nouveau quartier commercial avec boulangerie et salon de coiffure et l'église et sa Mise au tombeau.
En bon guide, le Premier magistrat a fait ainsi découvrir quelques richesses locales et les belles réalisations communales en cœur de ville qui ont permis, pour certaines, la préservation d'un beau et ancien patrimoine bâti.

Remise de médailles


Samedi 10 juillet, après l'inauguration de la nouvelle exposition au Musée militaire réalisée par Jean-François Schwab, une cérémonie de remise de médailles militaires avait lieu en Mairie en présence de Gaël Rousseau, Sous-préfet, Christian Franqueville, Maire , Jean-Jacques Gaultier, Député, et de représentants d'associations patriotiques.
Ont été décorés pour le Souvenir Français : Mrs Morizot, Janvre et Marlière, médaille Vermeil et bronze à Mr Perdérizet; et pour la Légion vosgienne : Mr Perrin, médaille d'Or; argent à Mrs Scotet, Bogard et Gauthier et bronze, à Mr Huraux.
Félicitations à tous !

Réunion de Bul'Animation Tourisme


Les membres de Bulgnéville'Animation-Tourisme ce sont réunis dernièrement à la Maison des associations. Première réunion depuis plusieurs mois.... bien contents que les activités reprennent.
* Yves Noël, propose d'ouvrir l'Ecomusée le dimanche des mois de juillet et d'août. Après discussion, il est décidé que les visites les week-ends se feraient de 14 h 30 à 17 h 30. Un nouveau planning des permanences a été mis en place.
* Des visites de groupes sont prévues tout au long de la saison.
* Les Puces du Livre auront lieu le dimanche 10 octobre à la Salle des Fêtes. Invité d'honneur: Stéphane Poinsot
* Les visiteurs regrettant de ne pouvoir acheter un souvenir du Musée. Marie-Jo a eu l'idée de customiser une boîte à fromage (bois) aux "couleurs" du musée. Elle sera proposée à la vente,,vide ou remplie de friandises. Une illustration spécifique a été réalisée par Bernard pour la décorer.
Le moteur de la batteuse est en cours de restauration par Jean-Claude dans le but, à terme, de remettre en route le fonctionnement de cette superbe machine agricole.
Le corbillard est toujours en cours de restauration.
Horaires d'ouverture de l'Ecomusée jusqu'au 19 septembre : du mardi au vendredi de 14 h 30 à 16 h 30
et les samedis et les dimanches du 10 juillet au 19 septembre de 14 h 30 à 17 h 30.

 

Nouvelle expo au Musée militaire

Il y a quelques temps, Jean-François Schwab, président de la légion vosgienne et du Souvenir Français du secteur et responsable du musée militaire, avait présenté, en vue de sa labellisation, à l'ONAC (Office National des Anciens Combattants) un projet mémoriel portant sur "la vie des français sous l'occupation et la montée en résistance sur la 4ème circonscription".
Ce projet ayant retenu l'attention de la Commission de l'ONAC, Jean-François a décidé de le concrétiser et d'en faire une exposition au musée militaire qui a été inaugurée le 10 juillet par Gaël Rousseau, Sous-Préfet, Jean-Jacques Gaultier, député et Christian Franqueville.
Ce fut un travail important à mettre en œuvre. Mais ce passionné d'histoire militaire a réussi à installer son exposition avec notamment différentes reconstitutions.
Le résultat est parfaitement réalisé dans ce petit musée : vitrines avec divers objets, reconstitution d'une cuisine avec des résistants, casemates, affiches, dioramas sur l'exode etc... Trente mannequins costumés complètent l'exposition. Tout l'ensemble permet de s'imaginer ce qu'à pu vivre notre Pays et ses habitants pendant la deuxième guerre mondiale.
Une visite à ne pas manquer !


Cérémonie au Monument aux Morts

Dans le cadre de l'inauguration d'une nouvelle exposition au Musée militaire, mise en place par Jean-François Schwab, président du Souvenir Français et de la Légion vosgienne du secteur, une cérémonie au Monument aux Morts, avec dépôts de gerbes, a eu lieu samedi dernier, en présence de Gaël Rousseau, Sous-préfet, Christian Franqueville, Maire , Jean-Jacques Gaultier, Député, et Mrs Calégari de l'UNC, le Colonel Jourdain président fédéral de la Légion vosgienne, le Colonel Grégoire Délégué général du Souvenir Français, Mr Michaux, Président de l'UD des Médaillés militaires, Mr Thouvenin des AFN, Anciens combattants et des porte-drapeaux.

Jean-François Schwab a remercié les autorités présentes et a souligné que cette cérémonie n'aurait pu avoir lieu sans le soutien de la Municipalité. "Cette date du 10 juillet", disait-il "n'est pas une date de commémoration officielle, mais elle se veut une date de rassemblement de nos associations patriotiques et mémorielles devant le Monument aux morts."

Cérémonie simple qui a rendu hommage à tous ceux qui ont combattu pour notre Pays.


Fin d'année à l'école !

Mardi 6 juillet, dernier jour d'école, enfants et enseignants des écoles maternelle et élémentaire ont reçu la visite du Maire. Le Premier magistrat a questionné les enfants sur le travail réalisé au cours de l'année.
A la maternelle les "grands" ont dit qu'ils avaient commencé à apprendre à lire, à écrire, à danser aussi !! Et qu'ils avaient bien apprécié de déguster le miel des ruches de la Commune. "C'est sucré et c'est bon sur du pain" !... "C'est très collant, mais c'est bon !"..."Dans mon jardin, il y avait une "niche" d'abeilles". Les "grands" ont à nouveau remercié Monsieur le Maire pour l'album reçu en cadeau.
A l'école élémentaire, c'était jour de détente, entre jeux pour certains et projection de film pour d'autres. Mais dans les sujets retenus de leur travail, les CM2 spontanément disaient qu'ils avaient appris la politesse, la bienveillance et d'ajouter "On a une super maîtresse" ! pour le grand plaisir de Caroline Jacquart ! Et ils se disaient prêts à partir au collège.
Quelques jours auparavant 3 classes s'étaient rendues à l'Ecomusée. Bref ! En ce début juillet ça sentait bon les vacances.
Bonnes vacances à tous !


Visites au Musée


L'Ecomusée "Fernand Utzmann, des traditions locales, du lait et de la fromagerie" est ouvert tout cet été. Les bénévoles de l'association Bul'Animation-Tourisme, Christian, Bernard, Marie-Madelaine, jean-Pierre, Marie-Jo, accueillent les visiteurs dans cet espace dédié à la préservation du patrimoine local.
Dernièrement des classes de l'école primaire de Bulgnéville, un couple de Marey puis un groupe de Vittel de A.I.R., "Amitié-Information-Réconfort" de Vittel, un vacancier Belge...des personnes de Domrémy, Gérardmer...sont venus découvrir ce lieu d'exposition qui fait toujours dire aux visiteurs qu'ils n'imaginaient pas un tel espace avec autant d'objets et de matériels.
"C'est très beau et bien agencé" ou "Moi qui était agriculteur je retrouve là du beau matériel"... ou encore "Cela me rappelle mon enfance, mes vacances chez mes grands-parents". Autant de compliments qui font dire à la Municipalité qu'elle ne s'est pas trompée en réalisant cet Ecomusée.
Quant aux enfants, ils sont surtout émerveillés par les grosses machines agricoles, les tracteurs, l'étable et l'ancienne classe reconstituée.
Un bel endroit à visiter !

 



Bulgnéville, ville fleurie : passage du Jury !

François Grandjean, Pierre Mathis et Bernard Kaluzny, respectivement de Toul, Metz et Moyeuvre-Grande, membres du Jury régional des villes et villages fleuris, sont venus visiter le fleurissement de la Commune qui s'est inscrite au concours lancé par la Région Grand-Est.
Bulgnéville est classé dans la catégorie "3 Fleurs" depuis de nombreuses années par le Jury et chaque année ce classement est remis en question suivant le fleurissement et les installations touristiques de la Ville.
Le Jury était accueilli en Mairie par Christian Franqueville qui leur a bien sur vanté tous les atouts de notre Cité. Puis Lilie Foissey, conseillère municipale et déléguée au fleurissement et Romain Vaivre des Services techniques, emmenaient le jury dans une "tournée" florale en passant aussi par l'Ecomusée.
Attendons maintenant le verdict de ces spécialistes en fleurissement.


Ecoles vides, matériel rangé !


Les vacances sont arrivées ! Les petits élèves de la maternelle ont quitté l'école. Pour certains la rentrée se fera au CP à l'école primaire. Pour les autres, ce sera un retour à l'école maternelle. Mais pour l'heure, le matériel de jeux est rangé : vélos, structures diverses, matelas etc...
Pendant cette pause d'activités de l'établissement, le personnel communal va s'activer maintenant à nettoyer le mobilier, les jeux et les locaux.



Des scolaires de Mirecourt au Musée militaire

Le 29 juin, Jean-François Schwab a reçu au musée militaire de Bulgnéville 7 enfants de 11 à 14 ans de la classe externalisée de l'I.T.E.P. (Instituts Thérapeutiques, Educatifs et Pédagogiques) du Beau Joly de Mirecourt. Ils étaient encadrés par Delphine Romary, enseignante dans cette classe et Stéphane Casteiltort, éducateur spécialisé.
La sortie se faisait dans le cadre d'une étude sur la 2ème guerre mondiale faite en classe lors du 2ème trimestre. Dès l'entrée au Musée, ces jeunes étaient emmenés de la période de la "Drôle de Guerre" jusqu'à la libération de Bulgnéville le 11 septembre 1944. Ils y ont découvert des objets et documents provenant d'une collection privée bien conservés et exposés dans des vitrines, ainsi que la reconstitution d'une cuisine avec des résistants et une trentaine de mannequins de différentes nationalités vêtus d'uniforme ou de vêtements d'époque.
Les dioramas sur l'exode, la campagne de France, les Vosges en 1944 complétaient cette "leçon" sur une période de notre Histoire.
Une belle leçon d'histoire pédagogique pour tous ces jeunes.
Nota : il est possible de visiter le musée militaire, rue Gustave Déléris, sur réservation toute l'année, sur demande par téléphone au 06 47 80 29 28.


Calculette ou dico ?


Vendredi 2 juillet, le Maire Christian Franqueville, entouré de conseillers municipaux, accueillait en Maire une vingtaine d'élèves de CM 2 pour la traditionnelle cérémonie de fin d'année scolaire pour ces jeunes qui vont quitter l'école élémentaire pour entrer en septembre au collège. Caroline Jacquart, maîtresse d'une classe de CM2 et directrice de l'école élémentaire et Sophie Le Fanic, maîtresse d'une classe de CM1-CM2 étaient présentes et participaient à la distribution.
Depuis de nombreuses années, un dictionnaire leur était offert pour les récompenser du travail réalisé à l'école. Cette année ils avaient le choix entre un dictionnaire et une calculette. La calculette l'emportait puisque 20 enfants l'avaient choisi. Les 3 autres jeunes préféraient "le bon" dictionnaire. Mais en finalité, ce sont deux bons "outils" pour bien travailler !
Quelques jours auparavant, pour se familiariser à leur nouvel établissement, les élèves étaient allés visiter le collège de Contrexéville dans le but de se familiariser avec les locaux, l'équipe administrative et certains professeurs.
Nous souhaitons de belles et bonnes vacances aux élèves et à leurs enseignantes !

 


Appréhender le monde du travail


Elève à l'école d'Horticulture et de Paysage de Rovilles-aux-chênes depuis septembre 2020, Kilian Champagne, originaire de Mandres-sur Vair, se destine à un métier en rapport avec la nature. Au cours de son cursus d'études, il doit effectuer des stages de découvertes en entreprises ou dans des collectivités.
C'est ainsi, qu'ayant demandé à effectuer un stage de 3 semaines aux Services techniques de la Commune, ce sympathique jeune homme de 16 ans est arrivé en pleine saison de tonte, de débroussaillage et d'entretien des espaces verts. S'adaptant parfaitement aux conditions de travail de l'équipe en place, il a fait très bonne impression aux employés communaux. Jeoffrey, l'un d'eux, a dit de lui : "Il travaille bien, il est curieux d'apprendre et n'hésite pas à demander des explications ou des conseils !". Cette bonne impression est remontée jusqu'au Maire Christian Franqueville :" C'est un "bosseur" a t-il dit aux Conseillers municipaux réunis mardi dernier.
En l'écoutant, on sent que Kilian est dans son élément même si aujourd'hui il ne sait pas encore quel métier il choisira. Il a été encouragé à poursuivre dans cet état d'esprit.
L'Ecole de Rovilles offre de nombreux débouchés : Aménagements paysagers, du territoire et des paysages, conseils de vente, métiers agricoles, gestion de la nature...
Nous souhaitons à Kilian de trouver sa voie et "Bonne chance" dans la poursuite de ses études !

La fibre optique est arrivée !

Les évolutions numériques bouleversent notre quotidien.
La Région Grand-Est s'est engagée pour implanter le plus grand et le plus avancé Réseau d'Initiative Publique (RIP), avec le déploiement de la fibre optique. Cette technologie va gommer la fracture numérique qui pénalise le développement de certaines parties du territoire.
C'est ainsi que la fibre optique est arrivée dans notre Commune, apportant un Internet Très Haut débit. Ce réseau 100% fibre assurera à terme une couverture optimale et favorisera le développement de nouveaux usages et services numériques dans l'ensemble de notre Pays.
Les personnes intéressées par un branchement doivent s'adresser à l'opérateur de leur choix pour en faire la demande dès maintenant.
les Opérateurs auront la possibilité de raccorder les abonnés à partir du 12 juillet prochain.
La Société LOSANGE, qui a pour mission, pour le Grand Est, d'installer la fibre, vous invite à vous rendre sur son site : https://www.losange-fibre.fr/ qui permet de se renseigner sur la possibilité d'installer la fibre selon son adresse et d'y découvrir des informations utiles.

 

Joli chariot

Au milieu du rond-point de l'autoroute, massifs, pots colorés, chaudron et chariot fleuris agrémentent joliment la sortie de l'autoroute et accueillent ainsi d'agréable façon les automobilistes.

Merci à Lilie pour ces beaux décors !

Jolie demoiselle

Dès la sortie de l'autoroute, au rond-point et au-dessus d'un chaudron fleuri, une jolie demoiselle, qui se balance sous le regard tendre de son amoureux, accueille les automobilistes.
Cette jolie scène, nous fait penser à Yves Montand qui chantait, "Une demoiselle sur une balançoire, se balançait à la fête un dimanche, elle était belle et l'on pouvait voir ses jambes blanches sous son jupon noir...."

 

MFR : Les mésanges sont chouchoutées !

Récemment, les responsables de la Maison Familiale Rurale avaient invité les maires de la Communauté de communes "Terre d'eau", ainsi que ceux des communes ayant accueilli des élèves de 4ème en stage. Ces élèves remettaient officiellement les nichoirs à mésanges qu'ils ont réalisés dans le cadre de la protection de la biodiversité et de la lutte contre ces chenilles processionnaires. Ceux-ci vont permettre à ces oiseaux d'avoir non seulement un abri, mais aussi de manger, autant que faire se peut, ces chenilles qui envahissent nos communes.
Après l'accueil des invités, chaque élève expliquait que ce projet avait été réalisé dans le cadre des cours d'EPI (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires). Cours qui servent à entretenir et à construire des objets pour la MFR ou des communes. C'est ainsi que 64 nichoirs ont été construits par les élèves et remis à cette occasion.
" Grâce à la réalisation de ce travail pratique, nous avons appris à être plus manuels et à utiliser des matériaux en toute sécurité" disaient les élèves.
Une belle action pour notre environnement !

 

 

 

Pour plus de sécurité : des structures de jeu vérifiées

Rcéemment, des employés de l'entreprise IMAJ de Lacroix-sur-Meuse, spécialisée dans l'installation et la maintenance d'aires de jeux, procédaient, sur l'aire de jeux de Févry, à la remise aux normes des différents jeux : remplacement en partie du sol souple et des chaînes des balançoires, mais aussi changement du "plancher" de la structure et vérification de la tension des cordes de la pyramide.
Ces travaux faisaient suite à la visite d'un bureau de contrôle qui était passé vérifier les aires de jeux à la demande de la Commune, qui a toujours le souci que les espaces publics et aires de jeux destinés aux enfants, restent aux normes pour la sécurité de tous.

 

 

Une belle boulangerie

 

C'est fait ! Depuis ce mardi 29 juin, la nouvelle boulangerie Thiriet a ouvert ses portes, rue Sainte Anne.

Vous entrez dans un grand espace tendance et lumineux, avec une étagère garnie d'une belle variété de pains et une grande vitrine où votre regard est attiré. Vous y découvrez viennoiseries, plats à déguster sur place ou à emporter.
Et vous succomberez c'est sur, au rayon pâtisseries et autres gourmandises . Vous ne pourrez pas résister !

Tout cela fait maison : vous apercevez d'ailleurs au travers d'une vitre intérieure, travailler les boulangers et pâtissiers.

Le petit plus de ce nouveau magasin : l'espace "Salon de thé - Snacking" qui vous invite à faire une pause-repas ou déguster une boisson fraîche ou chaude agrémentée d'une pâtisserie pour les plus gourmands !

Nelly, Noémie, Célia les vendeuses et Christina la serveuse, vous y accueillent avec leur plus beau sourire !

Commémoration du 18 juin

La cérémonie du 18 juin, commémorant l'Appel du Général De Gaulle sur les ondes de la BBC, le 18 juin 1940, s'est déroulée en comité restreint devant le Monument aux Morts en présence des trois Adjoints, Marie-Jo Poyau, Gilbert Aubry et Isabelle Louviot.
Messieurs James Thouvenin et Jean-François Schwab, représentant les Associations d'anciens combattants, et cinq porte-drapeaux participaient à cette cérémonie. Celle-ci célébrait l'armistice du 8 mai 1945, une date importante dans l'histoire de notre Pays.
Marie-Jo Poyau lisait le message officiel de Geneviève Darrieussecq, Ministre déléguée auprès du Ministre des Armées, chargée de la mémoire et des anciens combattants : "Ce 18 juin 1940 des mots irrévocables sont prononcés. Un officier inconnu du grand public, en rupture de ban, ancien membre du gouvernement, sans arme ni troupe, sans bagage ni logistique, démuni de tout mais fort d'une irréductible foi dans le destin de la France, conclut son appel par ces deux phrases :"Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas. Demain comme aujourd'hui, je parlerai à la radio de Londres". Elles résonnent, aujourd'hui encore, dans notre mémoire nationale"... " Parce que les Français libres n'ont jamais renoncé, la Nation leur rend un hommage appuyé et s'incline devant leur héroïsme. L'esprit de résistance et la foi dans l'espérance nous accompagnent toujours, ils ont permis de relever un pays martyrisé, brisé et divisé. Cette " certaine idée de la France ", chère au général de Gaulle, est notre héritage, il nous appartient d'en être dignes."
Puis une gerbe était déposée suivie du chant de la Marseillaise.

 

 




Un lot d'équipement pour le Club de foot "RFB"


Le club de foot "Racing Football Bulgnéville" a reçu récemment, des mains d' Hervé Boillot, représentant du district des Vosges, chargé de l'arbitrage et membre du comité directeur, un lot d'équipement au titre de l'aide de la Fédération et du District aux clubs de moins de 100 licenciés, ce qui est le cas pour le RFB.
Gabriel Perrin, président du "RFB" a remercié chaleureusement Hervé Boillot et les instances du football, au nom des joueurs et des dirigeants du club.

Réunion du CCAS une aide pour les malades d'un cancer

Lors de sa dernière réunion, le CCAS a répondu favorablement au projet de repas "tout prêt" à destination des personnes atteinte d'un cancer nécessitant un protocole de chimiothérapie (adulte ou enfant). Cette action sociale avait été présentée par Mélanie Witte, pharmacien-nutritionniste, à Christian Franqueville, Maire et Président du CCAS et à d'autres personnes sensibilisées par le sujet, et avait retenu l'attention de tous.



Présentée ensuite aux Membres du CCAS cette action d'aider ces malades durant les 3 jours qui suivent leur la chimiothérapie a fait l'objet d'une délibération unanime.
L'objectif : donner accès à un repas, midi et soir, au patient ainsi qu'aux membres de sa famille. Ce service sera mis en place à compter du 1er juillet, avec un accompagnement financier à hauteur de 10 € par ticket-repas pour les habitants permanents de Bulgnéville atteints par cette maladie.
Le traitement de chimiothérapie devra être attesté par un certificat médical d'un oncologue précisant les dates et la durée du protocole. Les personnes devront fournir un justificatif de domicile et/ou une attestation sur l'honneur pour les enfants.
Les personnes intéressées peuvent s'inscrire en Mairie à ce n° de téléphone dédié : 06 75 37 85 07
Ensuite, Aline Chapuis, Conseillère municipale, qui sera le référent communal, se rendra au domicile de la personne afin de d'expliquer les grandes lignes du dispositif et de fixer les dates souhaitées ainsi que les membres de la famille à prendre en charge.
Les repas seront à choisir chez des restaurateurs ou traiteurs professionnels de Bulgnéville qui auront préalablement fait acte de candidature, validée par le C.C.A.S., et qui s'engageront à s'investir dans ce nouveau service à la population.
Une aide bienvenue quand on connaît le combat que mènent les personnes atteintes d'un cancer.

L'ArbràBul' à l'heure du Moyen-âge


Récemment la galerie d'art de la place Marant : l'ArbràBul', ouvrait ses portes après avoir travaillé sur un projet qui avait pour thème "le Moyen-âge et la commémoration de la canonisation de Jeanne D'arc" et qui a demandé beaucoup de travail et de préparation.


Financé par le Conseil Général, cette idée d'exposition reposait sur plusieurs artistes : Manuel Riaboy, musicien, Sati Mougard et Emma Perrochon, céramistes, Patricia Ferry, images numériques et Guillaume Cochinaire, sculpteur, hôte des lieux, et qui avait mis sa galerie à la disposition de chacun pour présenter les œuvres réalisées autour du Moyen-âge.
L'exposition a reçu la visite des jeunes de l'Adali, Centre social des Charmilles de Neufchâteau, et de leur responsable, Gaëtane Parent. Après être entrés par "la nef des fous", clin d'œil à une œuvre de Jérôme Bosch, peintre néerlandais de la fin du Moyen-âge, ils étaient répartis en groupes et pouvaient ainsi plus facilement dialoguer avec chaque artiste en admirant ses réalisations : céramiques, émaux et sculptures sur bois, en plâtre, en tissus et découvrir des instruments de musique de cette époque médiévale.
Epoque qui nous ramène vers les mythes, les craintes, les croyances, le divin, le diable, les peurs etc. qui faisait le quotidien du peuple.
A cette occasion on pouvait visiter le jardin de Guillaume qu'il laisse libre d'accès à la biodiversité visant ainsi à protéger la nature en la laissant s'épanouir avec la faune qui veut y vivre.
Un beau moment pour les artistes qui avaient plaisir à parler de leur art aux jeunes.

"Je saurai bientôt lire" !

Le jeudi 24 juin les petits élèves de la grande section de l'Ecole maternelle, ont reçu la visite de Marie-Jo Poyau, Adjointe venue leur offrir un album de la part du Maire, Christian Franqueville.
Comme il est de tradition maintenant depuis plusieurs bannées, lorsque les enfants de Grande section quittent l'école maternelle, la Commune leur offre un album.
Lors d'un échange avec Marie-Jo, les enfants ont expliqué ce qu'ils avaient appris à l'école maternelle et que chacun savait déjà un peu lire. Ils étaient tout fiers d'annoncer qu'en septembre ils allaient entrer au Cours préparatoire à la grande école et qu'ils sauraient bien lire et écrire.
C'est une grande étape dans leur petite vie !
Un album était destiné à chacun : " Les musiciens de Brême" des frères Grimm. C'est un beau conte qui raconte l'histoire 4 animaux : un âne, un chien, un chat et un coq que leurs maîtres ne veulent plus. Ils se sauvent et vont former une bande d'amis. Dans leur aventure ils vont montrer qu'à plusieurs on est bien plus fort que seul et que la solidarité a une place importante dans la vie.
En première page, une dédicace de Christian Franqueville leur disait " on ne va pas à l'école pour faire plaisir à ses parents, mais pour se faire un beau cadeau à soi, celui de découvrir le monde !"
En leur remettent ce petit cadeau, Marie-Jo les a félicités et leur a souhaité de bonnes vacances et une bonne rentrée ainsi qu'à leurs maîtresses Mesdames Sellier et Jourdas.
Un "Merci" unanime a été adressé en retour !


 

 

Une nouvelle boucherie "Viand'Art" a ouvert ses portes


Le 15 juin, Frédéric Bailly et Alexandre Jacquin, ont ouvert les portes de leur boucherie-charcuterie dans un local communal près du Vival.
Une vitrine de produits bien alléchants attendaient dès le premier jour les clients qui sont venus nombreux encourager ces deux jeunes qui se lancent dans cette aventure et entendent bien fidéliser leur clientèle.
Charcuterie faite maison, viande bovine de race limousine label "Blason Prestige", porc labellisé "Bleu-blanc-Cœur", volailles "Label Rouge", plats à emporter. les pièces fumées le sont sur place.... Vraiment grâce à "Viand'Art" les papilles vont se réveiller !
Le magasin est ouvert du mardi au samedi de 9 h à 18 h
Vous pouvez rejoindre Frédéric et Alexandre sur leur page Facebook : https://www.facebook.com/viandartbulgneville/

Un bon nettoyage !

La Mission locale de la Plaine des Vosges avait décidé de mettre en place début juin un chantier nettoyage de l'environnement. L'objectif était de créer une démarche à laquelle participeraient des jeunes afin de les sensibiliser à l'environnement et créer ainsi une action de citoyenneté.
C'est ainsi qu'en partenariat avec la Commune de Bulgnéville et la Communauté de Communes Terre d'eau, le 4 juin, 18 jeunes volontaires (domiciliés pour la majorité sur le territoire de la Communauté de communes) ont participé à cette action. La grande majorité d'entre eux étaient inscrits à la Mission Locale et d'autres venaient du centre social la Toupie. Deux conseillères Mission Locale et deux animateurs de la Toupie encadraient l'équipe à laquelle s'étaient jointes deux dames du groupe BUL D'AIR de Bulgnéville (groupe Facebook qui milite pour l'environnement).
Dans un premier temps, de 13h30 à 14h15 dans les locaux de la CCTE, les jeunes ont été sensibilisés à l'environnement et au tri des déchets sous forme de questions/réponses et de jeux afin de rendre l'échange interactif. Cette sensibilisation fût animée par Mme Réau ambassadrice du tri de la Com. Com.
Puis, le groupe est parti sur le parcours indiqué par la Commune pour le ramassage des déchets. Tout s'est bien déroulé, dans une bonne ambiance. Les jeunes se sont vraiment impliqués. Haut de la rue Sainte Anne, vers les stades, route de Suriauville, puis dans des rues de la localité jusqu'à la fromagerie de l'Ermitage.
Après ce bon travail, un goûter attendaient tous ces bénévoles à la Com.Com. avec un échange sur l'action menée?
3 sacs poubelle de déchets et 2 bouteilles remplies de mégots de cigarettes ont été ramassés.
Pour Flora Amador, Conseillère et instigatrice de cette opération : "cette expérience est à renouveler car elle permet d'impliquer les jeunes dans une action concrète qui les met en réussite et qui leur permet de sentir utiles pour la société. De plus, une piqûre de rappel sur le tri des déchets est toujours la bienvenue pour tous. Cela leur donne la possibilité de s'approprier l'environnement et d'apprécier la nature à sa juste valeur et d'en prendre plus soin à l'avenir. Enfin cela montre aux habitants que la jeunesse est aussi capable de mettre en place des actions positives".
Un grand merci aux organisatrices et aux jeunes qui se sont investis dans notre Commune !



A la villa gallo-romaine, les "piscines" retrouvent leur place

Sur le site des Longues Royes, la première "piscine" romaine fut découverte en 2012 lors des sondages préventifs réalisés par l'INRAP. En 2015, lors des fouilles archéologiques proprement dites, deux autres piscines furent mises à jour au même endroit. Ces 3 bassins semi-circulaires étaient recouverts de dalles de terre cuite.
A l'époque, la Commune a tout fait pour que ces bassins soient conservés. Ce qui fut fait non sans mal pour deux d'entre eux ! Stockés durant 6 ans, ils ont retrouvé leur place le 8 juin dans la partie du site gallo-romain préservé par la Commune au milieu du lotissement des Longues Royes.
Christian Franqueville et Marie-Jo Poyau étaient sur place pour assister à la repose de ce patrimoine bulgnévillois vieux de 2 000 ans. Quant à Jean-Marc Lejuste, président de l'association "Bulinei villa", il participait activement et supervisait l'opération minutieuse afin de ne pas endommager ces précieux vestiges.
Laurent et Patrick, de l'entreprise Brice de Golbey (sous-traitant de Framatec), étaient à la manœuvre avec un engin de levage pour soulever les différents éléments des bassins et les déposer à l'endroit indiqué par Jean-Marc.
Ils furent remerciés chaleureusement pour leur participation active à cette remise en place qui a duré près de 2 heures.
Il reste maintenant du travail aux membres de l'Association pour restaurer le sol de ces "piscines" qui ont "souffert" lors des fouilles de 2015 et qui sont maintenant placées à proximité de l'hypocauste (bains chauffés par le sol) restauré ces derniers mois par l'équipe de bénévoles de l'association.
La Commune, après avoir fait construire un premier bâtiment pour préserver la partie des vestiges de la villa gallo-romaine et toujours bien consciente de cette richesse historique, a pris à nouveau en charge le financement de la structure métallique qui va protéger toute la partie des bains.
Ce site, datant environ du 1er voir du 2ème siècle de notre ère, apporte à notre "Ville à la campagne" un atout touristique indéniable qui peut être visité. Des panneaux pédagogiques permettent une appréhension de ce qu'était la partie résidentielle de la villa qui était constituée de 15 pièces avec une extension constituée de 7 pièces et de 3 bassins.
Pour tout renseignement s'adresser à Jean-Marc Lejuste au 06 83 02 86 63
site internet : bulineivilla.fr

L'enseignement par alternance mis en avant à la MFR

Suzanne Jolivalt, présidente, Claude Chrétien, le directeur, les formateurs et les administrateurs de la Maison Familiale Rurale de Bulgnéville ont reçu dernièrement des familles lors de la dernière journée "Portes ouvertes", sur rendez-vous et tout en respectant les consignes et gestes sanitaires en vigueur,
Le but des journées "Portes ouvertes" est d'expliquer aux visiteurs les formations mises en place par le moyen des différents enseignements proposés par l'Etablissement.


Avant de visiter les locaux, une discussion s'engageait avec les jeunes présents. Chacun présentait son parcours et ce qu'il envisageait dans l'avenir. Les formateurs donnaient amples informations sur le fonctionnement de l'école et des explications pour orienter ces - peut être- futurs élèves.
Ces rencontres permettent de mieux appréhender la pédagogie de l'alternance qui a pour objectif la réussite des jeunes ainsi que leur insertion tant sociale que professionnelle avec l'obligation d'être interne. Ils ont aussi la possibilité de signer un contrat d'apprentissage, puisque la MFR est devenue depuis plus d'un an, un CFA (centre de formation d'apprentis), ce qui permet à l'adolescent d'être rapidement dans la réalité de la vie professionnelle.
La MFR insiste sur le fait de l'importance de l'apprentissage aux jeunes la citoyenneté, de vivre ensemble et en groupe, en autonomie et avec responsabilité.
La MFR est vraiment un établissement éducatif !

Inscriptions à la sortie de la 5ème ou de la 4ème, sous réserve d'avoir 14 ans au 31 décembre.
Pour tout renseignement s'adresser au 03 29 09 11 24 ou www.mfr-bulgneville.com


Le CCAS apporte une aide aux malades atteintes d'un cancer

Récemment, Mélanie Witte, pharmacien-nutritionniste, a présenté à Christian Franqueville, Maire de Bulgnéville et Président du CCAS, ainsi que d'autres personnes sensibilisées par le sujet, son projet de repas "tout prêt" à destination des personnes atteinte d'un cancer nécessitant un protocole de chimiothérapie (adulte ou enfant).
Ce projet consiste à donner accès à un repas, midi et soir, au patient ainsi qu'aux membres de sa famille qui résident avec lui, durant les trois jours suivant la chimiothérapie. En effet, durant cette période, certaines personnes peuvent souffrir d'une fatigue importante et peuvent ressentir une aversion alimentaire les handicapant dans la préparation des repas.
Mélanie sait de quoi elle parle car elle a été confrontée à cette maladie et ses effets indésirables, dont ceux de la fatigue et du dégoût face à la préparation des repas. Ces problèmes l'ont amenée à réfléchir et à se lancer dans ce projet afin d'aider celles et ceux qui se retrouvent dans la même situation, car il est essentiel de ne pas perdre de poids et de conserver un bon état nutritionnel. Mélanie rappelle que : "l'alimentation-plaisir prime sur la qualité nutritionnelle".


 


Le projet a séduit les intervenants et c'est ainsi que le C.C.A.S. (Centre Communal d'Action Sociale) a décidé de mettre en place ce service dès le 1er juillet, avec un accompagnement financier à hauteur de 10 € par repas pour les habitants permanents de Bulgnéville atteints par cette maladie.
Les conditions pour bénéficier du dispositif :
- Etre sous traitement de chimiothérapie, attesté par un certificat d'un oncologue précisant les dates et la durée du protocole.
- Habiter à Bulgnéville et fournir un justificatif de domicile et/ou une attestation sur l'honneur pour les enfants.
Pas de condition de ressources.
Les personnes intéressées devront s'inscrire en Mairie à ce n° de téléphone dédié : 06 75 37 85 07
Chaque demande fera l'objet d'une rencontre avec Aline Chapuis, Conseillère municipale, qui sera le référent communal et qui se rendra au domicile de la personne afin d'expliquer le dispositif, prendre note des dates souhaitées et du nombre de personnes à prendre en charge.
La discrétion et le secret professionnel seront bien évidemment de mises dans cette prise en charge.
Le dispositif se fera par des "tickets " d'un montant de 10 € par repas pour le patient ainsi que pour chacun des membres de sa famille (conjoint/enfant) présents au domicile les 3 jours qui suivent la chimiothérapie et valables sur ces 3 jours uniquement.
Les repas seront à choisir chez des restaurateurs ou traiteurs professionnels de Bulgnéville qui auront préalablement fait acte de candidature, validée par le C.C.A.S., et qui s'engageront à s'investir dans ce nouveau service à la population.
Voici un Service bienvenu pour aider et soutenir les personnes en situation de fragilité, car comme le dit Mélanie : " Le combat contre le cancer commence dans l'assiette".

Une formation utile pour porter secours

La PSC 1, (Formation Prévention et Secours Civique de niveau 1) est une formation d'une journée qui permet d'apprendre les gestes simples de premiers secours.
Conscient de l'importance de bons réflexes en cas de nécessité sur un stade, Gérald Malglaive, président du "B.C.V. Football Club", avait souhaité qu'une formation soit donnée aux responsables et joueurs du club qui peuvent être appelés à réagir en cas de soucis lors des entraînements et rencontres de foot.
C'est ainsi que l'Ufolep 88 été contactée il y a quelques semaines pour que la Fédération multisports puisse dispenser, dans un premier temps, un cycle de formation "Prévention et Secours Civique 1er degré" auprès des adhérents de la section. C'est à la Maison des Associations que se déroulait cette première étape, autorisée par la municipalité qui mettait les locaux à disposition de l'instructeur, Didier Jacquelin.
Les participants ont découvert comment toute personne peut acquérir les compétences nécessaires à l'assistance à personne en réalisant les gestes élémentaires de secours : prévenir les secours, protéger la victime, quels gestes à effectuer en attendant l'arrivée des secours ou comment se comporter devant une personne faisant un arrêt cardiaque avec l'utilisation d'un défibrillateur.
La séance terminée, les membres du B.C.V. repartaient avec de nouvelles connaissances, mais aussi avec le certificat PSC 1. Voilà un acte utile et citoyen qui permet d'augmenter sensiblement les chances de sauver des vies.


 

 

A la découverte de l'environnement


A la demande de Christian Franqueville, Marie-Jo Poyau, adjointe au Maire, s'est rendue à l'école élémentaire le 10 juin et plus spécialement dans les classes de CM1 et CM2 pour remettre et présenter aux élèves un livret intitulé "A la découverte de l'environnement" offert par la Commune.
Marie-Jo a discuté avec les enfants et leur a donné les grandes lignes du fascicule pédagogique, les encourageant à le lire car il est riche d'informations. Avec deux petits "héros" ils vont être emmenés dans un "voyage" au cours duquel ils vont découvrir pourquoi il est urgent de protéger l'environnement et comment ils peuvent le faire grâce au développement durable.
Le livret comporte 4 étapes :
- Découvrir que nous avons besoin de notre planète Terre pour vivre, mais qu'elle est menacée par les hommes.
- Apprendre comment on peut modifier notre façon de vivre, de consommer, de nous déplacer, de manger, etc. En apprenant des gestes indispensables : économiser l'eau, ne pas gaspiller, protéger le faune et la flore, se déplacer sans polluer, etc.
- Découvrir qu'il y a des remèdes, des gestes et des actions à mettre en pratique
- et forts de tous ces enseignements, nos petits éco-citoyens sont invités à s'impliquer et s'investir d'une mission, celle d'être "gardien de la terre".
Ils en sont conscients et certains d'entre eux disaient d'ailleurs "qu'ils trouvaient dommage de trouver des papiers dans la rue ou sur les chemins, qu'ils les ramassaient parfois avec leurs parents ou au cours d'une action envers l'environnement et qu'il fallait plutôt prendre une douche qu'un bain ou encore bien manger et trier ses déchets".
Il y a de bonne volonté et déjà de bons réflexes...!


La fête des mamans


Le samedi 29 mai, à la veille de la Fête des mères, le Maire Christian Franqueville a tenu à honorer les mamans ayant eu un enfant au cours de ces deux dernières années (2019 et 2020). 24 mamans étaient donc invitées à se rendre en Mairie (sur un créneau de 2 h compte tenu des conditions sanitaires actuelles) pour recevoir une belle composition fleurie et échanger quelques mots avec les élus présents dont Patricia Leclerc et Noël Henry qui assistaient le Premier magistrat.
Pas de grande cérémonie, certes, mais un moment amical pour rendre hommage à toutes ces mamans.



Les camping-cars reviennent

L'aire de camping-cars située au Févry, près du lac des Récollets, offre un endroit prisé des camping caristes pour son environnement et son calme. Les voici revenus en nombre à Bulgnéville pour la saison estivale qui s'annonce. L'aire aménagée spécialement pour eux par la Commune, il y a déjà de nombreuses années, leur permet de faire une halte d'une nuit, voire de quelques jours pour visiter la cité et le secteur qui permet de belles visites et de belles balades.


Assemblée Générale des AFN

Récemment les membres de la "section AFN de Bulgnéville" ont tenu une assemblée générale extraordinaire en Mairie de Bulgnéville sous la présidence de James Thouvenin et en présence de Christian Franqueville, Maire.
Le but premier était la restructuration de l'association avec la nouvelle composition du Conseil d'Administration, la modification des statuts et le nouvel intitulé : "Association de l'Union des Combattants du Secteur de Bulgnéville". Ces changements seront notifiés à la Sous-préfecture.
Le but de l'UNCS est de coordonner les efforts et les initiatives des anciens combattants d'AFN et des personnes ayant servi en opérations extérieures, d'organiser les services qui leur sont utiles et d'être leur intermédiaire auprès du siège départemental.
Le Conseil d'administration était mis en place :
Président : James Thouvenin. Vice-président : Jean-François Schwab. Secrétaire : Gisèle Gay, Trésorier : Jean-Marie Perrin et 6 membres : Mrs André Jeandin, Gilbert Henriot, Albert Jeannot, Alain Lecler, Jean Fricot et Jacques Garaudel.

James Thouvenin a ensuite rendu hommage aux membres décédés au cours de l'année.
La cotisation est fixée à 25 € (15 € pour les veuves). Le Président signale que les veuves ont reçu une note pour remplir leur déclaration d'impôts afin de profiter de nouvelles mesures gouvernementales en leur faveur et notamment celles qui bénéficient d'une demi-part supplémentaire.
Malgré le Covid, toutes les manifestations aux monuments ont été honorées en effectif réduit ainsi que les enterrements. "Les porte-drapeaux étaient présents à toutes ces cérémonies, qu'ils en soient remercié," a souligné le Président en ajoutant "Nous nous efforçons, avec Jean-François Schwab (président du Souvenir Français et de la Légion vosgienne) de maintenir ce devoir de mémoire du mieux que nous pouvons. Nos trois associations ont le mérite de se compléter et de participer ensemble au souvenir pour continuer ce que nos anciens présidents ont si bien assuré et assumé.
Après le bilan financier, il était procédé au renouvellement du tiers sortant

 

 

 

 

 

Le Judo a repris


La vie sportive reprend ! Mercredi 19 mai , l'entraînement du judo a pu reprendre avec contact, au dojo, pour les mineurs.
Ce sont donc une grande partie des plus jeunes qui, tout heureux, ont retrouvé le chemin du tatami avec leur moniteur Nicolas en présence de membres du Bureau du Club de judo, ravis que l'activité soit à nouveau autorisée.
Si tous les jeunes n'ont pas repris, les responsables espèrent que le "bouche à oreilles" va faire son effet et que les effectifs vont être à la hausse les semaines à venir pour terminer cette saison" tronquée"!
Les séances se déroulent le mercredi au dojo de la Halle des sports de 16 h à 16 h 55 pour les Pré-poussins (6/7 ans), de 17 h à 17 h 5 pour les Poussins (8/9 ans) et de 18 h à 18 h 55 pour les Benjamins (10 ans et +)
Pour tout renseignement s'adresser au président du Club, Benoît Rolin, au 06 70 11 65 12

Premier nettoyage du corbillard

Après son arrivée à l'Ecomusée le 8 mai en provenance de Rehaupal, quelques membres de l'association Bul'Animation-Tourisme ont "attaqué" le nettoyage du corbillard le mercredi suivant, bien décidés à redonner un peu d'éclat à ce véhicule peu commun, bien qu'il ait été pendant des années bien remisé dans son village d'origine. Dans un premier temps, Marie-Madeleine, Marie-Jo, Christian, Yves, Bernard et Jean-Claude, ont procédé à un bon dépoussiérage suivi d'un nettoyage méticuleux et "prudent".
Puis, cette semaine, les parties en bois (la caisse et le dais) ont reçu un premier traitement avec un produit fongicide.
Tous ont bien en tête que ce corbillard, don de la Commune de Rehaupal à notre Commune, doit être traité avec tous les égards dus à son âge vénérable (!) puisque nous en avons -comme tout ce qui est exposé au Musée d'ailleurs- la responsabilité de conservation et de préservation. C'est un engagement pris auprès des édiles Rehaupaux. Ceux-ci sont d'ailleurs informés régulièrement de l'évolution de la remise en état.

Initiation au rugby

Les 6 et 7 mai, les élèves de l'école élémentaire ont suivi la première des 6 séances d'un mini- stage d'initiation au rugby proposé par le Club de rugby de Vittel, en présence d'Emmanuel Mathieu, Conseiller pédagogique de la Circonscription de Vittel et au cours de la séance "photo" d'Aurélie Demangeon, enseignante.
Cette initiation avait été proposée par Nicolas Lorange, Vice-président "sportif" du Club porteur du projet, à l'Inspection de la circonscription de Vittel, qui a accepté que les élèves de plusieurs écoles du secteur bénéficient de cet apprentissage durant le temps scolaire.

Emmanuel Mathieu motivait ainsi la décision de l'Inspection : "Cette initiation s'inscrit parfaitement dans les programmes de l'Éducation Nationale. C'est une discipline qui permet de travailler différents objectifs, qu'ils soient moteurs ou par rapport au vivre-ensemble. Les ateliers proposés sont ludiques, accessibles à tous et permettent aux élèves de découvrir que l'on peut faire du rugby sans se faire mal. "
Caroline Jacquart, directrice de l'école, et l'équipe des enseignants étaient ravis de pouvoir profiter de cette offre. " On peut avoir du matériel supplémentaire que nous n'avons pas et profiter aussi des compétences des éducateurs de rugby" disait Caroline et "On l'a déjà fait il y a deux ans, tous les élèves avaient aimé".



Christian Franqueville, Maire de Bulgnéville, a mis volontiers à disposition la Halle des sports, grand espace où les règles sanitaires de distanciation ont pu être respectées.
Les enfants étaient encadrés par trois bénévoles : Nicolas Lorange, Christophe Etienne qui possède un diplôme de rugby et qui est le référent "sport" du Club pour l'initiation dans les écoles, et Jacques Sassy, dit "papy Jacques", membre du Club. L'enseignant de chaque classe était présent et encadrait lui aussi les enfants et était aidé en cela par Clément Lapeyre, en Service Civique à l'école de Bulgnéville.
Dans le cadre de leur heure de sport hebdomadaire, les enfants bénéficient de 6 séances sous forme d'ateliers (mais sans contacts vu le contexte actuel) ou d'activités individuelles : motricité, contact avec le ballon ovale, agilité, jeux ludiques mais aussi apprentissage de l'esprit d'équipe, du partage et du respect des autres.
Nicolas a tenu à préciser : "Faire connaître le rugby dans le milieu scolaire c'est enlever l'image du rugby violent que l'on a trop souvent tendance à donner à ce sport alors qu'il génère de belles valeurs".
Le but est aussi d'attirer des jeunes vers le rugby, car après deux séances faites par ces formateurs, ce sont les enseignants qui prendront le relais sur 3 séances. La dernière fera le point avec tous, avec l'espoir, qu'à l'issue de cette initiation, des jeunes voudront intégrer le Club.
A la fin de la séance de ce vendredi, un jeune "sportif" disait : "Moi, le rugby j'ai bien aimé" ! Serait-ce un futur Antoine Dupont ou Romain Ntamack. !

 

 

une acquisition insolite de la Commune de Bulgnéville pour le Musée : un ancien corbillard :

On en entendait parler depuis quelques semaines : c'est fait ! Le corbillard de la Commune de Rehaupal est arrivé à l'Ecomusée de Bulgnéville.

le corbillard est arrivé

Au départ, c'est un article paru dans un journal local du 1er mars qui attire l'attention de Marie-Jo Poyau et Christian Franqueville : "La Commune de Rehaupal cherche un repreneur pour son corbillard".

Avant son départ

Après une visite sur place, fin avril par une Adjointe et un représentant de Bul'Animation-Tourisme", il était constaté le bon état de ce magnifique véhicule, remisé dans une grange. L'affaire était conclue. Pour cela, Christian Franqueville et le Bureau de BAT, avaient assuré qu'une attention particulière serait donnée à ce corbillard et qu'il serait nettoyé et choyé afin de l'exposer dans la grand hall du Musée.
***************
"Le corbillard ancien, chargé du transport d'un cercueil, pouvait être, selon la taille des communes ou des paroisses, et en fonction de l'importance du rituel funéraire, soit une simple charrette à bras, poussée ou tirée par des hommes, soit un véhicule plus important, à quatre roues, avec un baldaquin plus ou moins orné, tiré par un ou plusieurs chevaux" comme celui qui sera exposé au Musée.
"Dans les pays occidentaux, le corbillard était peint en noir, couleur du deuil, avec éventuellement des ornements blancs (croix, larmes, etc.), argentés ou dorés.
Le corbillard et les ornements blancs étaient parfois utilisés pour les jeunes enfants
."

Toujours motivés pour la préservation du patrimoine, il n'en fallait pas plus pour que soit contacté très vite Eric Tisserant, Maire de Rehaupal, afin de lui dire tout l'intérêt de notre Commune pour "accueillir" à l'Ecomusée ce véhicule d'une autre époque qui transportait les morts et que les Anciens ont connu lorsqu'ils étaient jeunes.Des garanties de préservation étaient données à Eric Tisserant, qui a su décider quelques temps plus tard les membres du son Conseil Municipal à faire don de ce véhicule hippomobile à la Commune de Bulgnéville.
Il se disait très satisfait de voir que ce patrimoine communal serait entre de "bonnes mains" et surtout qu'il restait dans les Vosges. Christian Franqueville lui confirmait tout le soin avec lequel il serait préservé et qu'il serait inscrit à l'inventaire de la Commune de Bulgnéville. Et il lui remettait un don au profit du CCAS de Rehaupal.
Et c'est ainsi que le samedi 8 mai, toutes les personnes qui avaient œuvré pour que cette "transaction" se réalise, étaient à Rehaupal pour assister au départ du corbillard et rapatrié sur une remorque jusqu'à Bulgnéville par Louis Corand.

En début d'après-midi le corbillard arrivait au Musée de Bulgnéville.
Il ne reste plus qu'aux membres de Bul'Animation-Tourisme à retrousser leurs manches afin de le dépoussiérer.
Merci à la Commune de Rehaupal pour ce don à notre Commune !

 

Vérification des extincteurs

En présence de Florent Pariset, des Services techniques, l'entreprise DID Sécurité de Soultz a procédé récemment à la vérification des extincteurs qui se trouvent dans tous les bâtiments communaux et qui nécessitent un entretien régulier. Un extincteur d'incendie sert à éteindre un feu naissant en attendant le secours des pompiers.
Le contrôle, qui est effectué une fois par an, est avant tout préventif et permet d'assurer le bon état des appareils qui doivent être accessibles et visibles.
Cet entretien (obligatoire) consiste à un contrôle visuel de l'état de chaque extincteur, de son système de sécurité et des éléments qui le composent : tubes, lance, percuteur, position de l'aiguille du manomètre indicatrice de la pression, niveau de la charge, durée "de vie", et enfin à un test de bon fonctionnement.
La visite terminée, une étiquette "vérifié" est apposée sur chaque extincteur et une attestation de conformité délivrée à la Commune.
La Commune est vigilante pour que cette visite ait lieu, car elle permet d'assurer la protection des personnes et des biens.

Emeline au milieu de ses fleurs !

"Le Bar à fleurs" a ouvert ses portes ce mercredi 5 mai.
La veille déjà des commandes avaient été faites et en ce jour d'ouverture, les clients étaient au rendez-vous aussi très satisfaits de ce nouveau commerce de proximité.
Voir une nouvelle enseigne qui ouvre dans la Cité, est toujours un plus pour les habitants.
Emeline Santos-Correira, n'est pas une débutante en la matière; elle a déjà une solide expérience derrière elle, puisqu'après avoir passé son CAP de fleuriste au Lycée d'horticulture de Rovilles-aux-chênes, elle a été salariée chez un fleuriste du secteur. Après cette expérience, elle a décidé de se mettre à son compte.
C'est dans un magasin joliment décoré, situé rue de Rhulemoine, dans la galerie commerciale (près du Vival), qu'Emeline vous accueille au milieu d'un vaste choix de fleurs, de plantes grasses ou fleuries,
Elle propose des compositions florales pour tous les grands moments de notre vie : mariages, anniversaires, naissances, baptèmes, derniers hommages mais aussi des idées de cadeaux. Vous trouverez aussi, de grands récipients en verre, tendance du moment qui peuvent décorer les intérieurs avec de grandes fleurs ou herbes séchées. Trés jolis !
Bienvenue à Bulgnéville, Emeline et "bon vent" !

Livraison à domicile. Possibilité de commande par téléphone
au 03 55 86 51 36
Le magasin est ouvert du mardi au vendredi de 9 h à 12 h et 14 h 30 à 19 h et le samedi de 9 h à 12 h 30.

 

Emeline et son joli sourire !

Ensemble luttons contre le manque d'eau

Notre Maire, Christian Franqueville est très sensible à la gestion de la ressource la plus précieuse que nous avons avec l'air : l'eau.
"On entend beaucoup parler de réchauffement climatique et de sécheresse" dit-il " et depuis plusieurs années maintenant, le Département des Vosges n'échappe pas aux restrictions imposées -à juste titre- par des arrêtés du Préfet des Vosges....Au-delà du comportement citoyen que chacun doit s'imposer en matière d'économie de cette ressource essentielle à la Vie, et, non renouvelable rappelons-le, il est donc aussi vital de rechercher absolument toutes les possibilités pour préserver notre ressource en eau"
Et de poursuivre : "Au-delà des mots il faut agir concrètement : conserver l'eau de pluie pour les usages agrémentiels : lavage voiture, arrosage du jardin et des fleurs, piscine …. et dans quelques cas également pour les toilettes. La Commune est bien mobilisée dans ce domaine en décidant d'intégrer des récupérateurs d'eau d'une quantité de réserve importante (5 000 litres ) sur chacune des parcelles des futures constructions du lotissement du Propelet ". (Vendues par la Commune et Vogelis)
Ce lotissement est en cours de viabilité et l'entreprise Rouquié de Crainvilliers procède depuis la semaine dernière à la mise en place de ces citernes.
L'eau qui sera stockée proviendra de la récupération des eaux de pluie issue de la toiture de chaque habitation. C'est un moyen d'adaptation au changement climatique que la Commune met en place et qui parait indispensable pour faire face aux sécheresses que nous subissons de plus en plus.

C'est également un acte citoyen qui permettra d'économiser l'eau potable, car nous devons changer notre mode de vie et être plus responsable face à notre consommation d'eau. La vigilance sur ce précieux élément qui nous permet de vivre est de mise.
Et par cet équipement, les propriétaires constateront sans aucun doute une diminution de leur facture d'eau potable. Une réelle économie !

 

Travaux rue Jean Ferrat

La rue Jean Ferrat est en plein travaux. L'entreprise Colas est aux petits soins pour cette rue qui sépare le lotissement du Chêne-brûlé et le lotissement des Longues Royes.
Avant la réalisation de ces deux lotissements, cette rue était un chemin qui donnait accès à des prairies et des pépinières. C'était également un accès à la forêt communale.
Les temps changent et Bulgnéville évolue. Cette rue subit donc actuellement une belle transformation. Certains riverains, profitant des travaux, vont faire aménager leur entrée de propriété en lien direct avec l'entreprise.


Protégeons la faune

Lorsque nous protégeons la nature nous protégeons aussi la faune.
Il est un petit animal qui ne fait pas de bruit, mais qui est un auxiliaire apprécié des jardiniers : le hérisson. Ce petit insectivore discret vient se régaler d'escargots, de limaces, de sauterelles, de hannetons etc...
Alors, si vous apercevez un hérisson dans votre jardin, surtout ne le chassez pas et ne l'effrayez pas ! Il vous aidera à protéger votre jardin car il joue un rôle important dans la biodiversité et il aide à préserver l'équilibre des espaces verts.
Un petit animal utile... et si mignon !




Des truite dans le Lac

Vendredi 2 avril, veille de l'ouverture de la pêche au lac des Récollets, la Pisciculture "Du Frais Baril" de Hadol est venue livrer 200 kg de truites que des Membres de la Commission du lac ont déversées dans le plan d'eau.
Les pêcheurs présents le lendemain ont eu de quoi remplir leur nasse !





Savez-vous où se trouvent les défibrillateurs

En cas d'urgence, si une personne fait un malaise près de vous, 4 défibrillateurs sont à disposition dans la Commune, accrochés au mur de la Pharmacie, du Stade, de la Halle des Sports et à la Maison de la Santé..
Des plans de situation de ces appareils sont affichés à différents endroits de la localité.
Avant toute intervention près de la personne inanimée, appeler le 18 ou le 115. Puis ouvrir la boîte dans laquelle se trouvent les défibrillateurs.
Fixer ensuite les électrodes sur le patient puis allumer l'appareil. (tout est indiqué sur l'appareil) Celui-ci indique ensuite quand réaliser le choc si cela est nécessaire.
Vous pouvez sauver une vie !

 


le bon miel bulgnévillois !

Il y a quelques années, la Municipalité a décidé de favoriser et de protéger la biodiversité en créant un rucher pédagogique au verger conservatoire.
Il faut croire que les abeilles, se plaisent bien au lieu-dit "le Naingrecourt" car elles fabriquent un miel succulent.
Christian Franqueville a souhaité en faire profiter les enfants. Pour cela, Gilbert Aubry et Marie-Jo Poyau, Adjoints au Maire, se sont rendus à l'école élémentaire pour donner des pots de miel à Mme Jacquart qui les a ensuite dispatchés dans chaque classe afin que les élèves puissent goûter le délicieux nectar de "nos" petites butineuses.
Gilbert Aubry, responsable du rucher, qu'il entretien avec l'aide Robert Bastien, a invité les enfants à se rendre au rucher au cours du printemps, Toutes les précautions seront prises pour cette leçon de choses. Ce jour là, toutes les explications sur la vie sociale des abeilles, leur travail et leur hiérarchie, mais aussi sur le travail important de l'apiculteur, seront données aux élèves par ces deux passionnés d'apiculture.
Auparavant, un travail pédagogique aura été fait en classe pour comprendre, connaître, découvrir le monde méconnu des abeilles dont le rôle est très important car elles contribuent activement à la pollinisation.
Et, protéger l’abeille, c’est aussi protéger l’Homme !

 

A l'église : petits travaux = restauration

Après avoir renforcé la fermeture du porche de l'église et modifié la fermeture du meuble de l'orgue, Florent Pariset, des Services techniques de la Ville a récemment restauré le dessus du "maître-autel" situé dans le chœur de notre église.
Avec le temps, "la table" en bois (le dessus de l'autel) s'était détériorée. L'ayant démontée et en reprenant les cotes, il en a confectionné une nouvelle en chêne "tigré". Bien teintée et cirée elle a été relogée dans son emplacement bien spécifique. Un travail réalisé avec soin et finesse.
Enfin, la pierre d'autel a ensuite été nettoyée et ré-encastrée en son centre.
Un beau travail de restauration !
Si dans certaines églises sous cette pierre y sont logées des reliques, il n'y en a pas à Bulgnéville. Mais Cinq croix sont gravées sur la face de la pierre : une croix à chaque angle et une en son milieu qui rappellent les 5 plaies creusées lors de la crucifixion dans le corps du Christ par les clous et la lance : aux pieds, aux mains et au cœur.

La Commune de Bulgnéville possède désormais son compte Facebook

A l'initiative de trois jeunes conseillers municipaux, Aline, Christelle et Jean-Marc, une page Facebook dédiée à notre ville a été créée début janvier.
"Nous souhaitons par ce compte Facebook communiquer autrement avec les habitants, mettre en valeur notre belle Commune..." nous dit Aline "Que les habitants n'hésitent pas à nous faire un retour sur les informations qu'ils aimeraient trouver".


Cette page est une plateforme d'information et un support de communication sur la vie municipale. Elle permet d'interagir entre "amis" et de donner son avis sur les publications.
La page Facebook de la commune est désormais consultable à cette adresse : www.facebook.com/villede.bulgneville.7

 

 

Ainsi la Commune se met donc à nouveau "à la page" pour informer ses administrés car, en effet, Bulgnéville se veut résolument tournée vers le numérique, moyen d'accès à l'information de plus en plus prisé. Mais n'oublions pas qu'il y a déjà 15 ans qu'un site Internet était créé. Il fut relooké en 2014 par un couple d'habitants de Bulgnéville qui continue toujours de le gérer. C'est un autre moyen d'information que nous vous invitons aussi à consulter à cette adresse : mairie-bulgneville.fr
Bienvenue sur le "Net" ! et naviguez avec plaisir sur nos sites d'informations !
Au niveau information la Commune de Bulgnéville ne lésine pas sur les moyens, car un bulletin d'information "Bul'Infos" parait 4 fois par an et vient ainsi en complément de ce qui parait sur le Net.

Alors n'hésitez pas à vous informer sur la vie de notre Commune, vous avez le choix !



 

Street Art à Bulgnéville


Depuis quelques années déjà, les murs de l'intérieur du pont de la voie de contournement, qui se situe chemin du Naingrecourt, sont un site privilégié des artistes locaux de street Art. Nos "peintres" renouvellent régulièrement leurs œuvres et leurs réalisations très colorées font l'admiration des personnes sensibles à cet art. Notons que la Commune a autorisé ces jeunes à occuper cette surface.
N'hésitez pas à vous promener jusque là et admirer le graphisme et les couleurs de ces peintures.
Bravo les artistes !

 

 

La Municipalité souhaiterait rencontrer ces jeunes artistes.
Ils peuvent prendre contact par mail :

mairie-bulgneville-communication@orange.fr


Une belle production de miel au rucher communal.

A l'initiative de notre Maire Christian Franqueville, très sensible à la protection de la nature, un rucher communal a été créé en 2011 à proximité du verger conservatoire, dans le but de préserver la biodiversité et favoriser la pollinisation. Les Communes ont un rôle à jouer pour mettre en œuvre des pratiques respectueuses de l'environnement.
Dans cet espace naturel, 5 ruches abritant des colonies de butineuses sont entretenues par Gilbert Aubry, Adjoint au Maire et Robert Bastien apiculteur. Ces deux passionnés du monde des abeilles sont aux petits soins pour ces "demoiselles" infatigables : entretien des ruches, vérifications de la santé de tout ce petit monde, nourriture en hiver et extraction du miel.
Et du miel cette année ces "travailleuses" en ont fourni, car une très belle récolte a été faite fin juillet; ce qui encourage la Commune à continuer en ce sens. Un nouveau packaging personnalisé par un Bulgnévillois a été créé pour décorer les pots remplis de ce fin nectar 2020 "made in Bulgnéville".
Suite à cette production de miel, prouvant que les "petites ouvrières" se plaisent donc bien dans ce site du "Naingrecourt", notre Premier Magistrat souhaite impliquer les écoles, leur donnant ainsi un sujet de cours sur la vie des abeilles et l'éthique environnementale, car aujourd'hui nul ne peut ignorer les enjeux vitaux attachés à la biodiversité, puisque cela concerne tout ce qui vit sur terre. Toute action individuelle ou collective et quotidienne permet un équilibre entre les espèces animales et végétales. C'est l'affaire de tous et chacun doit en prendre conscience jeunes et adultes.
Les Collectivités, elles aussi, ont des responsabilités en ce domaine et doivent mener des actions. Bulgnéville, qui n'est pas en retard en ce domaine, agit depuis plusieurs années : Verger conservatoire, qui permet la conservation de variétés anciennes de fruits, rucher, fleurs mellifères qui attirent les insectes pollinisateurs, dont les abeilles, espèce en voie de disparition, plantes vivaces moins gourmandes en eau, paillage des massifs conservant l'humidité, arboretum.....
Voici des signes forts de la Municipalité envers la nature et la biodiversité.
Tous nos gestes comptent pour protéger notre Planète et nous protéger !

 

Jolie dentelle

Le Club de dentelle est fort d'une vingtaine d'adhérent(e)s venant de la Région : Bar-sur-Aube, Colmar, Nancy, Chalindrey, Arc-en-Barrois et du secteur : Chatenois, Contrexéville, Vittel et Bulgnéville bien sur. C'est sans doute le gage que les cours de dentelle que dispense Dominique sont appréciés.


Après un arrêt de leur activité due au confinement, toutes les dames présentes jeudi dernier étaient ravies de se retrouver pour reprendre leur travail en cours. C'est Marguerite Coutard, une fidèle dentelière qui est la responsable du Club depuis 19 ans.
Cette petite "ruche" s'active à manier les fuseaux-bobines dont les fils, retenus par des aiguilles, s'entrecroisent sur une tablette pour donner des napperons ou des décorations diverses etc., sous l'œil expert, vigilant et bienveillant de Dominique qui anime ces ateliers de mains de maître.
Que ce soit de la dentelle de torchon, cluny, graben'moers, bedfort, flandre, milanaise, russe etc. ces différentes techniques, à fil coupé ou continu en coton, lin ou soie, parfois de couleur, permettent, avec beaucoup de patience et de précision, de voir se dessiner petit à petit des motifs délicats et raffinés choisis par la dentelière.
C'est un art de voir ce travail de précision et de finesse. Il faut avoir de bons yeux !
Le Club est ouvert chaque jeudi après-midi de 14 h à 17 h et un jeudi sur deux de 10 h à 17 h. Pour tout renseignement s'adresser à Marguerite Coutard au 06 74 21 77 46.


Sans surprise, Christian Franqueville est réélu Maire

Suite à l'élection municipale du 15 mars 2020, les 19 Membres du Conseil Municipal élus le 15 mars dernier, ont été installés dans leur fonction:

Christian FRANQUEVILLE , Marie-Josèphe POYAU, Gilbert AUBRY, Isabelle LOUVIOT, Jean Marc LEJUSTE, Liliane FOISSEY, Stéphane VINCENT, Christelle BENOIT HENRIOT, Patrick FOISSEY, Sylvie AUBRY, Philippe COLLING, Corinne LUISELLI, Jérôme PETELOT, Yveline MENGEL, Ludovic CALOT, Aline CHAPUIS, 33 ans, Maxime WENGER, Patricia LECLERC et Noël HENRY.
Christian Franqueville, Maire,

et c'est en toute logique que Christian Franqueville été réélu Maire pour un nouveau mandat.
Rappelons qu'il est le Maire de notre Commune depuis 1983.


Aux fonctions d'Adjoints ont été élus : Premier Adjoint : Marie-Josèphe Poyau, deuxième Adjoint : Gilbert Aubry et troisième Adjoint : Isabelle Louviot.

A l'issue de la séance, Christian Franqueville a tenu à remercier les Conseillers pour la confiance qu'ils lui ont accordée en lui renouvelant son mandat de Maire.
Pour l'anecdote il a précisé qu'il avait été élu en 1977 au Conseil Municipal : il en était le plus jeune membre à 27 ans et qu'aujourd'hui il en est le doyen.
Il a insisté sur le contenu de la Charte que chaque Conseiller municipal a signée: " S'engager dans la vie publique c'est important, soyez conscients que vous êtes des élus de la République. A ce titre vous avez des droits mais aussi des devoirs et surtout pensez toujours à l'intérêt général. Mais la vie publique n'est pas toujours facile.." et de citer Confusius "Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voulaient le contraire, et l'immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire."
Le Premier Magistrat a encouragé les petits "nouveaux" de l'équipe à être à l'écoute mais sans non plus se focaliser sur les critiques "car il y en aura toujours" d'autant continua t-il " nous sommes dans une petite ville de référence avec des équipements exemplaires. Beaucoup de choses ont été faites et la vie évoluant tous les jours, celle-ci nous réserve des surprises, donc nous aurons, ensemble, encore beaucoup de choses à réaliser. ..." "Sachez que la Commune a un fonds de roulement conséquent de plus de 2MEuros pour commencer cette mandature.."
"Alors l'aventure continue !"

Bon courage à cette nouvelle équipe municipale !


Bulgnéville sous vidéo protection


Par un marché de 58 671 € HT, l'entreprise néocastrienne "Sam Informatique" s'est vu confier la mise en place d'une douzaine de caméras disséminée à des endroits "stratégiques " de la cité. Les installateurs de ce matériel, n'ont pas eu le vertige, notamment lorsqu'il a fallu installer celle qui se trouve au clocher.
Ces travaux ont été subventionnés pour 22 196 € par l'Etat au titre de la DETR et le solde par la Commune.
Les caméras sont là pour renforcer la sécurité des biens et des habitants et, espérons-le ce sera un effet dissuasif contre les actes d'incivilité, vandalisme, cambriolages ...... Si de tels actes étaient commis elles permettraient de faciliter le travail d'investigation de la Gendarmerie.

Cette installation obéit à des régles strictes d'emploi des vidéos.